2ème Conseil d’école 2017-2018

Ci-dessous, le compte-rendu du 2ème Conseil d’école qui a eu lieu le 23 mars 2018.

 

Conseil d’Ecole – Vendredi 23 mars 2018 – Ecole Félix Leclerc

 

 

1 – Carte scolaire

En février,  il a été décidé une fermeture de classe en maternelle. Le seuil de fermeture est de 93 élèves en maternelle. La prévision d’effectifs retenue par l’Inspection Académique était de 81 élèves.

Cette situation traduit une situation générale de baisse des naissances, conjuguée à des cohortes importantes de CM qui quittent les écoles. Exemple, cette année, nous avons 37 CM2 qui vont quitter l’école et 20 PS inscrits pour le moment.

A la rentrée 2018, il y aura donc 10 classes (3 en maternelle et 7 en élémentaire). C’est Mme Kuntzmann qui est concernée par cette mesure de carte scolaire.

Compte-tenu des inscriptions effectives à ce jour, la moyenne du nombre d’élèves par classe en maternelle sera de 25. Nombre identique en élémentaire.

2 – Liaison école-collège

Il y a 6 réunions par an, dont 2 avec la présence de Mme Loarer, Inspectrice de l’Education Nationale.

Le cycle 3 élargi est composé de 5 commissions de travail :

  • Autonomie des élèves : des élèves autonomes à l’école ne le sont plus au collège car le sens donné au terme autonomie est souvent différent entre l’école et le collège. Les attendus ne sont pas les mêmes.
  • Méthodologie : élaborer des outils communs.
  • Rallye mathématique. Deux épreuves ont eu lieu à l’école et deux au collège Le Galinet à Blain. Pour la dernière, les élèves ont passé une journée complète au collège. Les élèves ont assisté à des cours (français, SVT), puis ont participé au rallye mathématique. Les élèves ont ensuite mangé au self. L’après-midi, ils ont découvert le CDI puis ont rencontré M. Gillette, le Principal du collège.
  • Programmation de cycle 3 en littérature pour savoir précisément quels livres sont abordés en CM1, CM2, 6ème. Il y a aussi la constitution de listes de séries de livres existant dans les écoles de secteur et permettant des prêts entre écoles. Prêt de matériel scientifique (physique, chimie, sciences et vie de la terre).
  • Je lis du théâtre: concerne l’école de Blain.
  • Travail de réflexion sur la quantité de travail demandée au collège par rapport à l’école à alléger le début d’année ?

Venir au collège pour les CM1.CM2 permet aux élèves de prendre leurs marques dans ce nouvel établissement. Ils peuvent être impressionnés au début mais se sentent vite à l’aise.

3 – Projet semaine de la sécurité  routière

Elle aura lieu du 16 au 20 avril en élémentaire et sera déclinée en différents ateliers :

  • l’enfant piéton,
  • l’enfant cycliste (théorie),
  • l’enfant cycliste (pratique) : un parcours sera proposé, type piste cyclable,
  • l’enfant passager en voiture et dans le car.

Les élèves seront répartis en groupes de cycles, en début d’après-midi et travailleront sur la sécurité, la signalétique.

En maternelle, la sécurité routière sera abordée du jeudi 12 au mardi 17 avril et sera déclinée en différents  ateliers :

  • être piéton,
  • faire du vélo,
  • connaître les panneaux,
  • connaître les règles de sécurité.

Ces ateliers se déroulement le matin, avec l’aide de parents.

4 – Animations autour des 10 ans de la charte du bien manger au restaurant scolaire

Dans le cadre des 10 ans de la charte du bien manger au restaurant scolaire, les classes ont participé à différentes activités.

En lien avec le travail des classes de maternelle sur les animaux du monde, chaque classe a choisi 2 pays et proposé une recette traditionnelle de ce pays.

  • classe d’Isabelle Vilain à Espagne et Mexique
  • classe de Cécile Cheval à Pologne et Maroc
  • classe de Laure Frappesauce et Emeline Duhamel à Australie et Pérou
  • classe de Céline Rojouan et Solène Charon à Canada et Côte d’Ivoire
  • classe de Thierry Paitel et Solène Charon à 5 groupes de 5 élèves sont allés en cuisine pour aider Joël Josse à préparer une partie du repas du jour ou du lendemain
  • classe d’Anne Mainguy à visite d’une boulangerie et découverte du métier de boulanger. Fabrication de brioches au restaurant scolaire.
  • classe de Séverine Rouy et Agnès Bignon à visite d’une boulangerie et découverte du métier de boulanger. Fabrication de tourtons au restaurant scolaire.
  • classe d’Emilie Bodet et Florine Oray à Fabrication de brioches au restaurant scolaire pour le goûter de Noël organisé par les Parents des Petits Félix.
  • classe de Céline Mabilais à visite d’une boulangerie et découverte du métier de boulanger. Fabrication de brioches au restaurant scolaire.
  • CM2 àIntervention du GAB 44 (Groupement des Agriculteurs Biologiques). Un jeu a été proposé sur le thème de L’île de Robinson (île déserte è  comment se débrouille-t-on ? = surconsommation). L’objectif est de réfléchir sur sa propre consommation. Un deuxième atelier sur les emballages des produits biologiques s’est déroulé.
  • CM1 de Laurence Kuntzmann, Anne-Claire Penn et Elodie Khalfane àLes élèves vont avoir 4 ateliers autour des sens liés au goût. Ils vont aussi élaborer des menus pour le restaurant scolaire.

5 – Point sécurité – PPMS intrusion

Mercredi 14 février, un exercice anti-intrusion a été réalisé. Les élèves avaient été informés, préparés. L’exercice s’est bien passé, les consignes ayant été respectées par tout le monde.

6 – Questions diverses

Points divers de la Mairie :

  • Les rythmes scolaires : validation des horaires pour la rentrée 2018

Validation de la proposition des rythmes scolaires pour la semaine de 4 jours 9/12 h – 13h30/16h30

L’Accueil de Loisirs sera ouvert toute la journée du mercredi.

  • Achats et travaux

Afin d’être plus efficace dans le suivi des demandes de travaux, il a été mis en place un échéancier (sous forme d’un fichier partagé entre la Mairie et l’école) pour planifier les travaux, l’entretion sur les petites vacances.

Il a également été mis en place une maintenance informatique sur le parc existant de l’école.

  • Information sur le Tiers-Lieu

Un comité de pilotage sur la création d’un Tiers-Lieu a été acté. Ce tiers-lieu sera autour de la bibliothèque et de la maison des associations.

Le Tiers-Lieu se situe entre le travail et la maison.

L’idée de départ et de créer du lien, autour du livre ou autre thème, mais aussi entre les générations. Ce n’est pas qu’un local, c’est aussi un partage.

Ce Tiers-Lieu pourra être en lien avec les écoles, Tempo, les associations…

Cela nécessitera peut-être une embauche (bibliothécaire ? concierge ? è qui fait le lien entre les demandes et les réponses). Le lien entre la bibliothèque et les écoles est à définir.

C’est un projet citoyen et non communal.

Point divers de l’école :

  • « Fête des mères, des pères, des parents »

Depuis quelques années, à l’occasion de ces fêtes, beaucoup d’écoles sont confrontées à des situations inconfortables (séparation des parents, familles recomposées, monoparentales…) qui entrainent parfois des conflits dans des familles et mettent mal à l’aise l’enfant (le cadeau pour maman a été récupéré par belle-maman, l’enfant ne voit l’un de ses parents que la semaine suivante…).

Aussi, à l’image de nombreuses écoles, nous préférons ne plus participer à ces célébrations qui, en l’état, sont des fêtes de la sphère privée.

Points divers des représentants des parents d’élèves  :

  • Départ d’Anne BELLIOT-DOUAUD, EVSD, et de son impact sur les différentes actions de l’école

Comment peut-on faire face aux différentes actions de l’école (photos de classe, sapins, chocolats, etc) suite à son départ ? Faut-il et comment faire appel à des parents bénévoles ?

Comment est gérée l’écoute des messages laissés sur le répondeur de la direction par les parents d’élèves (pour prévenir d’une absence par exemple) ? Peut-on être sûr en laissant un message que celui-ci sera consulté et sous quel délai ?

Les conséquences de l’absence d’une aide à la direction (20 heures par semaine) ont été expliquées lors du 1er conseil d’école.

Pour les projets ou actions pris en charge par Anne Belliot-Douaud (photos de classe, sapins et chocolats de Noël..), nous allons réfléchir à une organisation possible ou pas.

Pour les messages, ils sont relevés dans la matinée. Il est important que les parents continuent d’appeler pour signaler l’absence de leur enfant.

Par contre, nous déconseillons d’appeler pour informer d’un éventuel changement de dernière minute dans l’organisation de la sortie de l’enfant, à 15 h 45 ou 16 h 30 car il n’y a aucune assurance que nous écoutions le message en temps et en heure puisque nous sommes en classe. Pour cette situation, il est préférable d’appeler Céline Réveillère ou Sophie David.

  • Coopérative scolaire

Quels a été le nombre de parents « contributeurs » cette année ? Comment renforcer cette participation pour les années à venir ? Est-il possible d’envisager une communication sur le caractère indispensable de la contribution financière de chaque parent d’élève en début d’année scolaire (par un message écrit de la direction, par une communication des parents élus dans chaque classe…) ?

Quel est le prix de l’adhésion à la coopérative scolaire ? Pourquoi est-ce si cher ?

Pour l’année scolaire 2017/2018, 130 enfants ont donné une participation à la coopérative scolaire, soit presque la moitié.

Nous communiquons déjà sur les objectifs de la coopérative. Rappelons que les contributions sont facultatives.

Concernant l’adhésion, pour cette année scolaire, nous avons payé 614,20 €. Ce montant est calculé sur la base du nombre d’élèves et d’enseignants (respectivement 2,15 € et 3,25 €). Les contributions des familles ont rapporté 662 €, ce qui a couvert l’adhésion.

Le montant de l’adhésion équivaut à ce qui est fréquent dans toute association et, rapporté à l’individu, n’est pas élevé. Cette adhésion permet :

– d’être affilié à un organisme juridiquement responsable (l’OCCE), agréé par le Ministère de l’Education Nationale ;

– de pouvoir gérer des fonds car une école n’est pas un établissement. De fait, elle ne peut gérer de l’argent en dehors de ce cadre ;

– de bénéficier d’outils d’aide à la gestion de la coopérative (comptabilité) ;

– de bénéficier d’outils pédagogiques, de formations ou interventions de l’OCCE.

  • Réforme des rythmes scolaires et retour à la semaine de 4 jours

A-t-on eu le retour de l’Inspection d’Académie sur la demande d’un retour à la semaine de 4 jours pour la rentrée 2018-2019 ? Quel est-il ?

Le retour à la semaine de 4 jours a été validé.

  • Suppression de classe(s) pour l’année scolaire 2018-2019

Le nombre d’enfants (nés en 2007) en CM2 cette année est important, et a priori les futurs inscrits peu nombreux. L’école serait-elle menacée d’une fermeture de classe à la rentrée prochaine ?

Quelle est la prévision du nombre d’élèves pour la rentrée prochaine ? et donc du nombre de classes ? et consécutivement le nombre d’élèves par classe ?

Des actions sont-elles envisagées pour éviter une éventuelle suppression ?

Cf le point 1

 

Prochain conseil d’école : vendredi 1er juin 2018